L’ANVAR soutient le bracelet auto-rechargeable Oyoma pour personnes isolées

Bracelet auto-rechargeable pour personne isoléeL’anvar (Agence nationale de valorisation de la recherche qui a changé de nom déjà deux fois, mais j’aime bien le nom ANVAR) nous a accordé une aide financière pour le développement de notre bracelet auto-rechargeable. C’est une reconnaissance qui compte dans un domaine très concurrentiel.

Ce bracelet sur lequel nous travaillons depuis quelques mois, pour constituer une extension à notre centrale de maintien à domicile, a été imaginé pour apporter une réponse à deux types de situation :

  • L’appel d’urgence vers des proches ou vers un centre spécialisé avec communication audio avec la centrale, en cas de chute ou de détresse.
  • La recherche d’une personne qui s’est égarée (perte de mémoire), avec la fonction GPS interne au bracelet, qui permet aux proches de faire une recherche, via un Smartphone ou via un PC.

Si la personne est suffisamment indépendante question motricité et question mémoire, on peut espérer qu’elle pense à recharger son bracelet quand le signal de batterie faible se fait entendre.

Dans le cas contraire, la perte de mémoire et les problèmes de motricité rendent le branchement à un chargeur très problématique et l’auto-rechargement du bracelet s’avère indispensable.

En effet, si les piles peuvent durer plus de trois ans quand elles sont utilisés en simple émission d’alerte à l’intérieur d’un logement, la consommation en usage GPS à l’extérieur nécessite l’adjonction d’une communication GSM qui épuise les piles en moins d’une semaine.

Le moyen de recharge est ce qu’on appelle « l’energy harvesting » ou en Français, la récolte d’énergie. En effet, les composants électroniques consomment de moins en moins d’une part, mais ont d’autre part des modes de sommeil et d’éveil leur permettant de rester la plupart du temps en consommations très basse (moins de quelques micro-ampères). Cette faible consommation permet à de petits modules de récolte d’énergie de type photovoltaïque, Peltier (différence de température entre deux face du capteur) ou vibratoires d’alimenter une petite batterie suffisante au fonctionnement sans limite du produit.