Choix des systèmes d’exploitation des produit de la solution Oyoma

android smart homeJe voudrais vous associer à nos réflexions. En effet il y a deux ans lorsque nous avons commencé à attaquer nos premières maquettes et prototypes, nous avons eu comme première idée que Linux allait être partout. En effet, le but de tout système domotique est de se faire oublier…

Lorsque la question de l’écran de pilotage de l’appartement est apparu, nous avons alors testé quelques solutions, dont Android et avons alors rejeté Android (je me souviens que nous en étions à la version 1.6) qui même s’il est basé sur un coeur Linux restait un peu « jeune » coté fabricants de tablettes.

Un an et demi plus tard, après être passé par des tablettes Linux, nous sommes revenus sur Android pour de multiples raisons : le système à muri, on trouve de multiples applications toutes faites comme Skype qui nous permettent de mettre de la communication puissante et gratuite, on peut limiter la tablette appartement aux applications que nous supportons pour garantir la stabilité et surtout, le prix des tablettes ne cesse de baisser et nous allons à grands pas vers une domotique démocratisée pour (RT2012 et Grenelle de l’Environnement oblige) la mettre à la portée de tous.

De ce fait et pour résumer, la solution actuelle utilise Linux pour tout (portier et serveur d’immeuble, serveur de base de données) sauf pour la tablette d’appartement.